Démonstration de la compétence

Vous devrez prouver que vous possédez les compétences requises dans douze catégories qui illustrent le rôle d’un architecte dans toute la réalisation d’un projet. Plus vous serez précis dans ce que vous téléchargerez, plus il sera facile pour votre évaluateur de reconnaître votre compétence dans cette catégorie. Choisissez donc judicieusement le contenu de votre candidature.

Définitions des compétences

Vous trouverez ci-dessous la description des douze catégories de compétence qui vous aideront à préparer les documents à télécharger aux fins de leur examen par l’évaluateur.

La programmation est le processus qui consiste à comprendre et à mettre par écrit les besoins du client pour un projet donné. Les principales étapes de ce processus sont les suivantes : établissement des buts; détermination du budget; rassemblement, organisation et analyse des données; formulation et développement des concepts architecturaux; et détermination des besoins particuliers. Il arrive parfois que les maîtres d’ouvrage recourent aux services d’un architecte pour les assister dans la préparation d’un programme fonctionnel. Le projet sera aussi influencé par les fonctionnaires gouvernementaux des secteurs de la santé, du bien-être et de la sécurité publique; les futurs locataires; et, de plus en plus, les gens qui travailleront dans le bâtiment construit. Leur contribution à la phase de la programmation est essentielle au bon déroulement du processus de conception.

Exemples d’activités :
  • Rechercher les occasions et participer à des activités d’apprentissage avec les clients, comme des conférences, des présentations, des visites de bâtiments, pour être mieux sensibilisé à la conception et aux opérations du type de bâtiment. Assimiler des documents à des fins de référence ultérieure et de mise en œuvre.
  • Déterminer les besoins en espaces, y compris les dimensions des espaces, les activités qui y seront accomplies, leurs exigences techniques et leurs interrelations.
  • Évaluer et résumer les données et les exigences fonctionnelles obtenues de toutes les sources.
  • Faire des recherches dans des ouvrages d’usage courant se rapportant à la programmation architecturale.

Astuce:

Présentez un exemple d’un programme d’architecture comprenant des diagrammes à bulle qui illustrent les relations spatiales. Démontrez comment vous avez préparé le programme pour votre projet ou comment vous avez évalué un programme donné.

L’étude de l’emplacement englobe l’aménagement du territoire, le design urbain et l’évaluation environnementale – souvent obtenus dans des rapports/évaluations réalisés par des spécialistes de ces questions. L’aménagement du territoire et le design urbain ont pour objet les relations avec les espaces voisins et prennent en compte l’impact physique, économique et social du projet sur l’environnement, l’écologie, la circulation et la répartition de la population. L’étude de l’emplacement tient également compte des conditions géotechniques, sismiques et climatiques, des conditions de l’eau et de l’air et d’autres processus ou phénomènes.

Exemples d’activités :
  • Analyser divers emplacements dans le but d’évaluer la faisabilité de leur utilisation pour un projet donné.
  • Analyser un usage et un emplacement d’un terrain pour un projet donné.
  • Formuler la stratégie d’affectation d’un terrain la plus appropriée à l’obtention d’un impact environnemental souhaité.
  • Faire la recherche des restrictions affectant un emplacement (zonage, servitudes, services publics, etc.).
  • Participer à des audiences publiques sur des questions d’affectation des sols; préparer des rapports pour référence future.

Astuce:

Fournissez des exemples montrant comment vous avez évalué un emplacement spécifique avec des diagrammes, des croquis ou autres. Illustrez les caractéristiques ainsi que les défis de l’emplacement. Joignez une évaluation des différentes caractéristiques qui ont influencé le design, y compris l’évaluation des options.

À partir du programme et du budget proposé approuvés par le client, l’architecte élabore diverses solutions conceptuelles satisfaisant aux exigences de l’emplacement et aux exigences fonctionnelles, techniques et esthétiques du projet et tient compte de toutes les contraintes d’ordre réglementaire et environnemental. Il présente des esquisses jusqu’à ce que l’une d’entre elles soit choisie.

Exemples d’activités :
  • Développer et préparer les esquisses préliminaires déterminant les relations spatiales qui se conforment le mieux au programme du client.
  • Déterminer et coordonner les exigences du programme avec les ingénieurs et consultants.
  • Évaluer le volume, l’emplacement et l’orientation sur le terrain, le respect de facteurs environnementaux et des exigences réglementaires.
  • Préparer les dessins de présentation et les maquettes.
  • Analyser et choisir les systèmes d’ingénierie.
  • Participer à des rencontres avec des clients, des groupes d’usagers, des autorités compétentes et la collectivité, concernant l’examen et l’approbation de l’esquisse.

Astuce:

Fournissez des exemples qui montrent comment vous travaillez – et pas seulement le produit final. Fournissez des croquis qui illustrent le processus de conception. Montrez des exemples de solutions de rechange et de leur évaluation. Démontrez comment vous concevez – et pas seulement ce que vous avez conçu.

L’architecte est habituellement chargé de la sélection et de la coordination de tous les systèmes du bâtiment, y compris les systèmes d’ingénierie. Ces systèmes comprennent habituellement la structure, la mécanique et l’électricité, ainsi que des besoins spéciaux, comme les systèmes de télécommunication et les systèmes informatiques. L’architecte n’a pas à exercer le rôle des ingénieurs, mais il doit plutôt coordonner les ingénieurs spécialisés et intégrer leurs concepts et recommandations aux plans d’architecture.

Exemples d’activités:
  • Évaluer les modes de construction et la performance des divers systèmes d’ingénierie.
  • Comprendre les exigences de sécurité et le processus de sélection des systèmes d’ingénierie.
  • Collaborer à la recherche, à l’analyse et à la sélection des systèmes d’ingénierie, pendant la phase de l’esquisse du projet et celle du projet préliminaire.
  • Coordonner les documents des systèmes d’ingénierie fournis par les ingénieurs et les intégrer dans l’ensemble des documents d’exécution préparés par l’architecte.
  • Vérifier si les dessins des ingénieurs-conseils reflètent une bonne compréhension des systèmes, respectent les contraintes spatiales propres à chacun et sont exempts d’interférences entre la structure, les gaines de ventilation, la plomberie, les appareils électriques, etc.
  • Obtenir et étudier la documentation des fabricants des systèmes d’ingénierie et de leurs composantes.
  • Se familiariser avec les codes, règlements et normes applicables aux divers systèmes d’ingénierie.

Astuce:

Montrez comment les systèmes d’ingénierie ont été intégrés à votre design. Fournissez des dessins en exemple. Les dessins annotés sont très utiles. Indiquez par des notes quel est le système structural de votre bâtiment, y compris la façon dont les charges latérales sont supportées. Montrez où est installé le matériel mécanique et électrique et comment il est distribué.

Cette activité comporte l’estimation et l’évaluation des coûts probables de construction à l’aide de diverses mesures possibles. Elle influence les décisions touchant la conception fondamentale du projet, le choix des matériaux, les produits et systèmes ainsi que le calendrier de réalisation du projet. L’entretien à long terme, de même que l’impact des taxes sur les matériaux et la sélection des systèmes sont d’autres facteurs qui ont une influence sur l’élaboration du projet.

Exemples d’activités:
  • Calculer la superficie et le volume d’un projet et de ses principales composantes.
  • Effectuer, de façon simplifiée, le calcul de quantités de certains matériaux et préparer des analyses comparatives de coût.
  • Préparer les estimations de coût pour le projet.
  • Examiner les divers documents et textes de référence utilisés en estimation.
  • Préparer des analyses de coûts pour des projets en cours et des projets similaires en utilisant divers indices.

Astuce:

Donnez des exemples d’établissement du coût de votre projet à diverses étapes (c’est-à-dire, à l’étape de l’esquisse, du projet préliminaire, du projet définitif). Montrez comment s’effectuent l’évaluation et le contrôle des coûts pour votre projet de bâtiment.

Les autorités fédérales, municipales et autres autorités locales adoptent des règlements et des politiques qui régissent la conception et la construction des bâtiments et qui ont des incidences sur certains de leurs aspects. Les codes du bâtiment, par exemple, exigent souvent une analyse complexe et obligent un architecte à prendre certaines décisions conceptuelles. La connaissance de ces règlements et la capacité démontrée de tenir compte de ces exigences dans la conception et la construction des bâtiments sont un volet essentiel des compétences d’un architecte.

Exemples d’activités:
  • Faire des recherches et rassembler de l’information sur les codes, règlements et autres qui se rapportent au projet.
  • Comprendre les procédures nécessaires à l’obtention de dérogations à certaines exigences qui se rapportent à un projet.
  • Calculer certaines variables (nombre d’issues, dimensions des escaliers, salles de toilette publiques, rampes, etc.) en fonction des exigences des codes.
  • Établir le pourcentage maximal d’occupation du sol et les superficies maximales permises pour satisfaire aux exigences du code du bâtiment ou à d’autres exigences connexes.

Astuce:

Fournissez une analyse de code pour votre bâtiment. Montrez par des annotations sur les dessins comment le design est conforme au code (c’est-à-dire, distance limitative, distance de parcours, emplacement des issues, ensembles ayant un degré de résistance au feu).

Cette phase suppose le développement à un niveau plus avancé de détail technique et spatial, de l’esquisse approuvée pour y intégrer les résultats de l’étude de l’emplacement et de l’environnement, tenir compte des incidences du code et des coûts et intégrer la sélection des systèmes du bâtiment tout en décrivant les dimensions et le caractère du projet, y compris le choix des matériaux et les particularités des systèmes d’ingénierie.

Exemples d’activités:
  • Préparer des dessins préliminaires à partir de l’esquisse.
  • Élaborer le devis sommaire pour les matériaux, les revêtements, l’équipement fixe et les appareils et mettre à jour le coût de construction prévu et le calendrier d’exécution.
  • Coordonner les systèmes d’ingénierie proposés pour le projet.
  • Assister aux réunions d’examen et d’approbation du projet préliminaire avec les clients, les groupes d’usagers, les autorités compétentes, etc.

Astuce :

Illustrez le processus et non pas le design final. Montrez comment vous intégrez toutes les exigences techniques pour le bâtiment. Illustrez comment vous avez évalué des solutions de rechange et comment le design respecte le programme. Montrez aux évaluateurs comment vous concevez et non pas ce que vous avez conçu.

La préparation des documents de construction, la gestion du contrat et la remise d’un projet d’architecture comprennent, sans s’y limiter, les dessins, devis et tableaux d’architecture, qui doivent être conformes aux codes applicables et aux normes de l’industrie. Les dessins décrivent sous forme graphique tous les éléments essentiels de l’ouvrage à exécuter : l’emplacement, les dimensions, la disposition des éléments et les détails du projet, ses systèmes et matériaux, conformément aux codes applicables. Le devis décrit en détail les matériaux, la quincaillerie et l’équipement indiqués dans les dessins, et il comprend des descriptions détaillées des produits ou matériaux, des conditions d’installation et des normes à respecter. La conformité aux codes et règlements des documents fournis par les consultants doit être confirmée. Il faut démontrer la cohérence de tous les documents du projet (dans la sélection et l’agencement des éléments, des composantes, des revêtements et des accessoires) avec les objectifs du projet et les contraintes budgétaires.

Exemples d’activités :
  • Préparer des dessins détaillés qui démontrent des compétences techniques pour que les dessins soient précis, complets et compréhensibles.
  • Coordonner tous les documents produits par l’architecte et les ingénieurs.
  • Assembler les documents de construction complétés.
  • Revoir les devis de construction, leur but et leur format.
  • Examiner et analyser les formulaires d’appels d’offres, les exigences en matière d’assurance et de cautionnement, les dispositions sur les privilèges, ainsi que les conditions supplémentaires et spéciales.
  • Évaluer les informations pour les produits devant être spécifiés, y compris les renseignements sur la disponibilité, le coût, la conformité aux codes et la fiabilité des fabricants.
  • Contrevérifier les produits et matériaux demandés dans les devis pour s’assurer de la concordance avec la terminologie et les descriptions correspondantes dans les dessins d’exécution.
  • Vérifier si les dessins préparés par d’autres sont exacts quant aux dimensions, notes, indications et abréviations.
  • Vérifier la compatibilité des dessins des ingénieurs avec ceux de l’architecte et entre eux (canalisations de plomberie, conduits de ventilation, appareils électriques, etc.)
  • Vérifier la conformité finale des dessins aux codes, règlements et autres exigences applicables.

Astuce:

Fournissez des exemples de tous les aspects des documents de construction : plans, coupes, élévations, détails, élévations intérieures, tableaux (de portes, de fenêtres, de revêtements de finition). Incluez un exemple de devis descriptif. Les annotations sur les dessins sont utiles, tout comme les indications menant à des dessins ou des détails spécifiques. Illustrez comment les divers systèmes d’ingénierie ont été coordonnés dans le jeu de documents d’architecture. Aidez les évaluateurs à trouver ce que vous désirez leur montrer.

Cette étape consiste à établir et à administrer les procédures de soumission, l’émission des addenda, l’évaluation des substituts proposés, la vérification de la qualification des soumissionnaires, l’examen des soumissions ou des propositions négociées; à examiner les incidences des montants des soumissions par rapport aux montants estimés; et à faire des recommandations concernant le choix du ou des entrepreneurs. Le contrat de construction et les documents qui s’y rattachent constituent les conditions officielles qui lient les parties ensemble à la phase des travaux de construction.

Exemples d’activités:
  • Examiner les documents relatifs à la phase d’appel d’offres et d’attribution du contrat de projets antérieurs.
  • Collaborer à la préqualification des soumissionnaires, s’il y a lieu.
  • Recevoir, analyser et évaluer des soumissions, y compris les prix pour substituts, les prix séparés et les prix unitaires.
  • Déterminer quelle information et quels documents sont requis avant l’émission d’une lettre d’intention.
  • Évaluer des substituts proposés, lors de la préparation d’addenda.
  • Meet with contractors and material suppliers to approve alternates or equals, and issue relevant addenda.
  • Rencontrer des entrepreneurs et des fournisseurs de matériaux pour approuver des substituts ou des produits équivalents et émettre les addenda pertinents.
  • Préparer et négocier des contrats de soumission, y compris les conditions du contrat de construction, en vue de clarifier les rôles de l’architecte, de l’entrepreneur, du maître de l’ouvrage, de la caution et de l’assureur concernant l’administration de la phase de la construction.
  • Examiner le contrat pour vérifier sa compatibilité avec les ententes client-architecte.

Astuce:

Fournissez des exemples de documents d’appel d’offres : instruction aux soumissionnaires, documents de soumission, addendas. Expliquez les divers cautionnements de soumission. Ne téléchargez pas des exemples de documents normalisés (p. ex., les formules de contrat du CCDC). Téléchargez des documents spécifiques à votre projet.

À la phase de la construction, l’architecte traite généralement les questions suivantes : le traitement de demandes de paiement de l’entrepreneur; la préparation des avenants de modification; l’examen des dessins d’atelier et des échantillons; et le règlement des différends. La principale fonction de l’architecte est de procéder à des visites de chantier pour déterminer si le travail de l’entrepreneur est, d’une façon générale, conforme aux exigences des documents contractuels. Pour évaluer la qualité des matériaux et de la main-d’œuvre, l’architecte doit être parfaitement familier avec les diverses clauses du contrat de construction, de même qu’avec les dessins et devis.

Exemples d’activités:
  • Rassembler les documents de la demande de permis de construire pour le client.
  • Communiquer avec les autorités compétentes pour résoudre les problèmes relatifs à la délivrance du permis de construire.
  • Traiter les demandes de paiement et préparer les certificats de paiement de l’architecte.
  • Examiner les dessins d’atelier, évaluer les échantillons soumis et conserver des dossiers de tous les éléments soumis;
  • Évaluer les demandes de modification, interpréter les documents et préparer les avenants de modification.
  • Résoudre les différends ou les conflits qui découlent des documents contractuels.
  • Visiter le chantier et observer les travaux en place et les matériaux entreposés et préparer des rapports de chantier relatifs à ces visites de routine.
  • Assister aux réunions de chantier; collaborer à la prise en note des mesures et des décisions prises et au rassemblement des documents pertinents.
  • Participer à la visite d’achèvement substantiel et collaborer à la vérification de la liste de déficiences.
  • Participer à la visite d’inspection finale avec le maître de l’ouvrage et les autres parties en cause.

Astuce:

Fournissez des exemples de documents émis pour votre projet : instructions de chantier, rapports de visites de chantier, avenants de modification, certificats de paiement, procès-verbaux de réunions, certificat d’achèvement substantiel, etc.

L’administration du projet comprend la création, l’entretien et le suivi des systèmes permettant la réalisation du projet d’architecture selon le calendrier et le budget. L’administration du projet peut comprendre la création des équipes de projet, la préparation des ententes avec le client et les équipes de projet, l’identification et la mise en place de l’administration contractuelle appropriée et des modes de suivi de la conformité, ainsi que la tenue des dossiers du projet.

Exemples d’activités :
  • Attribuer les responsabilités relatives à l’administration du projet et déterminer le rôle du chargé de projet dans le processus d’acquisition.
  • Élaborer un plan de travail d’un projet comprenant les buts, les exigences du client, les responsabilités ainsi que l’élaboration d’un calendrier et d’un dossier de projet.
  • Vérifier la compatibilité du plan de travail avec toutes les ententes contractuelles se rapportant au projet.
  • Développer des méthodes de communication au sein de l’équipe, déterminer la fréquence des communications et tenir à jour les dossiers du projet.
  • Examiner les normes de documentation conceptuelle et comprendre les niveaux de documentation attendus à chaque phase du projet.
  • Préparer des évaluations de l’état d’un projet, y compris les écarts par rapport au calendrier du projet ou à l’étendue des travaux et déterminer les actions requises pour garder la maîtrise du budget.
  • Examiner le processus de fermeture du dossier en ce qui a trait à l’exécution du contrat, à la préparation des comptes d’honoraires finaux, à l’envoi des dernières factures et aux modifications (p. ex., avenants de modification).
  • Assister à des visites d’évaluation post-occupation de bâtiments terminés.

Astuce:

Décrivez comment vous gérez le projet. Quels outils utilisez-vous? Quels contrôles ou systèmes sont en place dans votre bureau?

Au Canada, les membres d’une profession autoréglementée ont le droit exclusif de porter le titre professionnel et/ou d’exercer cette profession sous réserve de s’engager à satisfaire aux obligations professionnelles. Ces obligations portent d’abord et avant tout sur la protection des intérêts du public qui doit prévaloir sur la récompense ou le gain attendus. Elles comprennent également des engagements à maintenir ses connaissances à jour tout au long de sa carrière et à respecter des codes de déontologie. Les praticiens doivent connaître les exigences découlant de leur adhésion à un ordre professionnel et comprendre les obligations spéciales rattachées à leur statut professionnel.

Exemples d’activités :
  • Comprendre la loi et les règlements de son ordre professionnel.
  • Suivre les cours exigés par l’ordre professionnel.
  • Assister aux assemblées annuelles et à des séances d’information organisées par l’ordre professionnel.
  • Comprendre la structure d’un bureau et les exigences de tenue de dossiers, ainsi que les responsabilités financières du professionnel.
  • Comprendre les formules de contrats utilisées par les architectes, ainsi que les services et honoraires de l’architecte.

*Vous trouverez divers documents réglementaires sur le site Web de chaque ordre d’architectes provincial ou territorial, y compris la Loi sur les architectes applicable et les règlements et règles administratives qui en découlent.

Astuce:

Démontrez que vous comprenez comment la profession est régie au Canada. Ne téléchargez pas les documents normalisés. Démontrez plutôt que vous connaissez le but de ses documents et leur influence sur l’exercice de la profession.